19.12.11

La Nation

Dé-sacralisons !

  • Ils vous diront que "Ses Vâalleûeurs sont Sâacréeûes", que le sacrifice suprême est requis pour les défendre, sacrifices passés à l'appui ; Et que le Seul Vrai Totem qui soit en est Le Drapeau.
  • Alors qu'on veuille se défendre contre les despotes extérieurs qui lorgnent sur notre espace de liberté, ça s'entend. Ceci dit, s'entretuer pour défendre l'idée de fraternité, ça se discute un poil !

Ainsi en 1914, Jaurès qui voulait que les peuples allemand et français s'unissent pacifiquement, contre les intérêts capitalistes de leurs dirigeants dans cet affrontement, se fera assassiner avant guerre. Français et allemands s'entretuèrent pour les valeurs sacrées de leurs patries respectives, pas pour des idéaux de fraternité humanistes. D'ailleurs Clémencaux n'aura de cesse de vouloir humilier les allemands dans la défaite, plutôt que d'essayer de les rallier à nos valeurs d'égalité et de fraternité. Et Hitler surfera sur cette humiliation pour bâtir son empire revanchard sur un nationalisme hypertrophié.

N.B. : Deux ans avant la fin de la boucherie, l'empereur d'Autriche voulu en finir en demandant une paix séparée, qui aurait signifié la reddition de l'allemagne, isolée alors : La fin de la boucherie quoi. Plus : la révolution bolchévique n'auraient sans doute pas eut lieu, ou aurait dû faire des compromis avec le pouvoir (monarchie constitutionnelle ?). Aussi, cette négociation eut été plus équitable pour les allemands, qui auraient été moins revanchards pour la prochaine ... ... Mais heureusement notre patriote de Clémenceaux veillait, et refusa toute négociation, voulant une reddition sans condition. Pire, il révéla les négociations secrètes avec l'Autriche pour mieux "casser" les colombes du camp adverse, et fit arrêter le Président du Conseil français pour haute trahison pour avoir voulu négocier (et envisagea de le faire fusiller si les allemands se seraient rapprochés de Paris)

  • Ach ! Notre bon patriote de "Père la Victoire". Moi, je me méfie des "vénérables" garants de l'unité de la Nation autour de ses valeurs sacrées : "père la victoire", "petit père du peuple", "grand timonier", "guide"... qui sont prêts à sacrifier "leur" peuple pour une idée supérieure de la mission de leur pays. Méfions nous de nos dirigeants ! : Leurs visées ne sont pas nécessairement de notre intérêt. Et en général, mon général, ils ont tendance à masquer ce fait, en exigeant  une "Union Natzionaâle" autour de Valeurs Sacralisées qui interdisent toute contestation en soi (haute trahison).
  • Ils nous font le coup des théocraties qui gouvernent au nom de Dieu, Allah ou autres : Critiquer leurs visées c'est blasphémer. Bien pratique pour camoufler l'incompétence, les magouilles personnelles et autres dérives autocrates et népotiques (en tant que famille politique et d'intérêts).
  • Certes il ne s'agit pas là de Dieu mais de valeurs sacrées, néanmoins c'est tout comme. Méfions nous des révolutionnaires qui savent trop bien recycler les idées qu'ils combattaient hier encore : "A bas le despote déifié !" signifie en général, mon général "Je veux être Calife à la place du Calife !" (et commandeur d'une nouvelle "croyance")

(Je compte faire prochainement un putsch afin d'instaurer les Valeurs Sacrées de la Patrie Pirate Universelle : Envoyez vos dons au paradis fiscal pastafarien des Caraïbiens Non Associés)

Méfiance donc, méfiance... envers toutes les théologies profanes patriotiques où autres.

Rejoignez Nous :

Pour la Flibuste ! Notre Drapeau Noir Sacré ! La Fraternité Pirate Universelle ! La Bière, les Pâtes, et les Strippers... A l'Abordage ! compagnons d'infortune...

(dis Noeunoeil, ça fait combien là sur le compte pour notre croisière aux Caïmans... Ah ? bon j'y retourne...)

Allez, allez jeunesse ! Faut pas molir ! Pour la Fraaannce, pour l'Aveniîiir, pour L'Eurôoope ! En avant !

Posté par Yves Forban à 12:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur La Nation

Nouveau commentaire